logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

18/06/2015

la jeunesse p 7

 

Les items défilent, les petites cases se remplissent. Après les questions sur la mode vestimentaire ( où notre Marilyn a coché Chanel n°5 à la question chemise de nuit), arrivent maintenant le chapitre alimentation et le mari qui revient du boulot .L’homme fronce les sourcils, Bobonne n’a pas préparé ses chaussons et il y a un homme chez lui !

Le représentant enquêteur est enchanté de rencontrer Homme premier, il sent tout de suite que c’est un individu intelligent, et, il le dit haut et fort.

Le mari de Bobonne, au lieu de suivre son premier mouvement et de le jeter dehors par la peau des fesses dit à sa femme : » tu nous servirais pas un petit apéro ? »

Et la soirée continue, le couple coche ses petites cases, Bobonne laisse son mari répondre et épluche les légumes de la soupe.

Le pervers enquêteur récapitule les réponses en insistant très cruellement sur la feuille alimentation.

Fournisseur habituel « aux champs », alors vous mangez,…du blé…de l’orge…des rutabagas…des patates…des topinambours…OK

Gnochis ? chouarmas…non

Yaourts, pizzas…non

Escalopes père dodu…non plus

Big Mac, nuggets…non

Chips cacahuètes grillées…non…

Les époux sont consternés, l’enquêteur aussi ! Dans tout le quartier personne n’a d’aussi mauvais résultats.

Gentil tout de même, il leur laisse des bons de réduction pour acheter et goûter toutes les merveilles que nos deux nigauds ne connaissent pas.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

17/06/2015

la jeunesse p 6

 

Le chapitre 3 est le plus connu et le plus mal connu. Il relate ce que les doctes théologiens appellent le péché ou la chute.

Pendant deux millénaires, on va nous faire croire que ce péché des origines est une histoire de « c.. » ou une histoire de pomme.

Heureusement que je suis là !

Alors qu’elle range sa vaisselle après avoir regardé les feux de l’amour en épluchant un cageot de haricots verts pour les conserves, Bobonne entend la sonnette de l’entrée

.A cette heure ci, entre le feuilleton et le retour du mari, c’est le créneau des représentants. Je n’ouvre pas se dit Bobonne qui a déjà 4 aspirateurs.

Mais cela insiste, Bobonne regarde par l’œil de la porte que l’on n’appelle pas encore un judas, et OUAH OUH…

Qu’il est beau celui là, on dirait le Victor du feuilleton ; Comme il n’a pas de valise à la main, notre curieuse entrouvre la porte.

Rassurez vous, petite madame, annonce l’inconnu d’entrée de jeu, C EST POUR UN SONDAGE

 En rien de temps, le beau jeune homme est dans la salle à manger, Bobonne pousse les haricots et prépare du café pendant que le beau ténébreux installe sa liasse de papier et un stylo « mont blanc » à plume or ,avec lequel il doit faire bon écrire.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P 6