logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

22/06/2015

la jeunesse p 11

 

Revenons à aujourd'hui , monsieur le commissaire , je venais de boire mon café et j'ai entendu parler …

Abel disait : je suis sur que papy va préférer mon gigot, bien piqué à l'ail , je sais que cela va lui faire plaisir

Caïn a répondu : tout le monde sait que monsieur est le chouchou du créateur...

t'es le sale chouchou a papy,mais ça ne va pas durer , si le vieux est trop sénile pour préférer des moutons qui s'élèvent tout seul à mon pain qui me demande une année de travail JE LE FAIS METTRE SOUS TUTELLE !

 

Si je comprends bien cela n'allait pas fort entre les deux frères et cela durait depuis des années dit le commissaire en se grattant les pellicules ...et ensuite monsieur Eter,nel ?

Et bien je suis sorti pour les calmer et en arrivant Abel était sur le sol...je n'ai rien touché !

 

Je vois je vois ...les frères se battent, Caïn arrache le gigot des mains de son frère et lui casse la tête avec, il jette son arme dans le fossé ou l'agent lontarin vient de le trouver, et, d'un geste rageur , il balance la gerbe de céréales sur le corps de son frère avant de s'enfuir .

Nous avons un meurtrier, Caïn

nous avons une arme , un gigot

nous avons un mobile, la jalousie...

je lance un mandat sur Interpol pour que l'on se saisisse de Caïn et que justice soit faite *

a cet instant Bobonne tombe dans les pommes, un cageot de reinettes du canada ramassées pour la compote, en s'écriant : mes fils !

L'homme premier précise,:elle attend son troisième enfant excusez la.

 

 

 

 

 

 

21/06/2015

la jeunesse p 10

La belle porte de la maison du créateur s’ouvre ; -vous êtes bien le dénommé yod hé vav hé,interroge le divisionnaire. -appelez moi Eternel , ce sera plus simple -vous êtes donc le grand père de la victime ? -si vous voulez, je ne dirais pas exactement cela , c’est une impropriété théologique , il faudrait revoir le sens de …. -contentez vous de répondre à mes questions monsieur, avez-vous vu vos petits enfants, voyons, Abel et Cain, aujourd’hui -Je vais parler simplement et dire non, Quoique .. -c’est oui ou c’est non ? -non Vous ne saviez pas qu’ils étaient là ? -si bien sûr, je ne les ai pas vu mais entendus ; -vous avez l’ouie fine ! -je vois tout, j’entends tout, je sais tout, c’est ainsi. -Résumons,vous voulez me faire croire que depuis la maison, vous avez entendu vos petits enfants ? -c’est qu’ils se disputaient gravement, je peux vous le dire, même qu’ils font cela depuis l’enfance ; Tenez un jour, Abel m’avait dessiné une patate avec 4 pieds, c’était soi disant un mouton, et Cain m’avait fait des fleurs, guère plus ressemblantes…Ce jour là, ils se sont chicornés, Abel répétait, papy, s’il te plait dessine moi un mouton, s’il te plait, dessine moi un mouton,..Bon je dessine le mouton ! Aussi sec, l’autre, le Cain me saoule, dessine moi des céréales, fais moi des crunch au miel,que vouliez vous que je fasse, je l’ai envoyé promener … p 10