logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

21/11/2015

Charlie va à Paris

On leur a dit d'être Charlie, et ils ont été Charlie, heureux et fiers d'être ce que le gouvernement voulait qu'ils soient … on leur a dit d'être Paris et ils sont Paris heureux et contents de résister encore et toujours aux envahisseurs en continuant de les aimer , de les cajoler et de les brosser dans le sens du poil … Le journaliste en chef de la nation , celui qui vient dire dans le poste ce qui s'est passé, six heures après BFM télé, avec les trémolos dans la voix, la compassion et tout le toutim généré par l'horreur, le journaliste F Hollande , nous a décrit l'actualité sans dire une seule fois le pourquoi de ces déferlements djihadistes haineux sur notre sol . Il est vrai qu'annoncer les causes , nos irresponsables n'y pensent pas , pas fous les mecs , le mea culpa ils ne connaissent pas et ils les chérissent tellement les causes de notre mort qu'on va attendre la saint trouduc pour que nos deploreurs de conséquences se regardent quelques secondes dans un miroir pour voir leur bêtise . A partir de demain cela sera comme d'habitude, on ne bloquera pas les comptes des pays muzz qui paient tout ce beau monde pour nous zigouiller , et qui n’acceptent pas de recevoir leurs frères sur leur sol, ( sauf à la Mecque ou il faut sortir le porte monnaie pour être logé sous les tentes innombrables, mises à disposition des pèlerins ) On continuera de taper sur tous ceux qui depuis trente ans sonnent le tocsin « oh les vilains nauséabonds » on continuera de droitdelhomiser contre tout bon sens , en faveur des nuisibles de tout poil on continuera de croire qu' naître en France fait de vous un français . Quand un type se promène à cheval avec un pantalon en peau de bête, une chemise en peau de bête, qu'il porte des mocassins , une coiffure faite de plumes d'aigle et qu'il arbore des peintures de guerre on a plus tendance à croire que c'est un Indien qu'un Français . On continuera de tolérer tout et n'importe quoi , l'imam de Brest continuera d'enseigner aux petits muzz que la musique c'est Satan...dans indifférence des parents des mômes concernés et sous l’œil bienveillant de ceux qui nous gouvernent . On fermera mollement les frontières , enfin elles seront fermées au sens honorables de la fermeture vue pas l'UMPS, et pas au sens puant du FN...faut pas confondre ... Bref on résiste on dit qu'on n'a pas peur , on allume, sur ordre, des petites lumières et demain qui sait ,après la joie des rendez vous du » tous au bistrot » on nous demandera de danser sur les tombes de ceux qui sont morts …et beaucoup iront danser . les marchands de pancartes sont fin prêts pour imprimer le prochain « je suis » et personne ne se demandera là encore pourquoi il ne faut que cinq minutes pour sortir dix mille panneaux de ce genre … on s'étonnera peut être de l'absence de notre verseur d'huile médiatique , plus célèbre que Puget et Lesieur réunis, le cher BHL, dont chacun attend les conseils eclairés pour savoir quoi penser … Il est cependant très doux de s'apercevoir que les musulmans de France ont commencé pour certains de dénoncer leurs nuisibles et de parler un peu clairement sur le coté idiot de mettre en pratique des versets coraniques qui datent du temps où le prophète allait en culotte courte . En bref on n'est pas sortis de l'auberge mais il va peut être enfin falloir montrer patte blanche pour y rentrer .

18/07/2015

la jeunesse p 32

 

C’est en levant le sort de la maison du roi Abimelech que Dieu, béni soit il se dit : »mais dame c'est bien sur et Sara au fait »

 

un coup de baguette magique (laquelle ?) Sara tombe enceinte, et c’est la joie.

 

Isaac naît, on tue le mouton et c’est la fiesta…

 

Isaac est circoncis, on fait le méchoui et c’est la fiesta…

 

Isaac est sevré, fiesta et grillades de mouton…

 

Ismaël, le fils d’Agar est à l’âge bête, (il a quatorze ans) et il ricane dans son coin en voyant Isaac suçoter un os de… ..Poulet ! C’est très bien quand les bébés font leurs dents.

 

Sara se fâche, elle a peur pour l’héritage de son fiston ; Elle oublie que selon le droit coutumier, Ismaël né sur ses genoux est son fils.

 

Les époux se disputent, là encore Abraham a le dernier mot :

 

« Fais ce que tu veux ».

 

Notre héros a le cœur lourd car Sara fiche Agar à la porte avec son gamin ! Heureusement, Dieu rassure son ami, de ce jeune homme naîtra un grand peuple.

 

Revoilà Agar dans le désert, cette fois elle a pris une gourde ; Mais après quelques jours celle-ci est vide .

 

Le coin a changé, des tamaris ont poussé, ceux là même que le papa du jeune homme va planter quelques versets plus tard. L’ange revient et montre a nouveau où est le puits ! Mère et fils s’organisent une petite vie pépère dans le coin. .Déjà, Ismaël se fabrique un arc.

 

Réapparaît alors Abimélech qui vient faire alliance avec Abraham, nos deux compères discutent autour d’un puits .

 

Abimelech s’en va ainsi que le chef de son armée, un nommé Picol. C’est rigolo, à chaque fois qu’Abimelech est près d’un puits, Picol est là.

 

Abraham en a un peu marre des moutons il tente une reconversion et plante des tamaris. .Notre héros va vivre longtemps dans le coin, le pays des Philistins.

 

Mais plus il restait, moins il se sentait bien, une espèce d’angoisse l’étreignait depuis le départ d’Ismael, depuis que sa femme a chassé son aîné. Sara aussi se sent mal et elle guette Abraham comme le lait sur le feu dès qu’il approche d'isaac

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P 32